Gabon : La semaine de la Citoyenneté marquée par le recueillement au...

Gabon : La semaine de la Citoyenneté marquée par le recueillement au monument d’Almamy Samory Touré

818
0
PARTAGER
Les guinéens ont joué ensemble Crédit photo ; gabonreview
Les guinéens ont joué ensemble
Crédit photo ; gabonreview

Libreville, Gabon – La communauté guinéenne a célébré la semaine nationale de la citoyenneté et de la paix. Une tradition observée par les Guinéens du Gabon, où ces derniers se sont mobilisés pour s’approprier les notions mises en valeur tout au long de la semaine du 1er au 7 novembre.

Action citoyenne en soutien à la sensibilisation sur les cancers féminins, Conférences débat, excursions et rencontres sportives auront été le menu de cette première édition. Il était question pour l’Attaché des Affaires financières, actuel consul de Guinée, d’aplanir les différends entre enfants de la Guinée. « La Cohésion, socle du développement, doit s’appuyer sur la citoyenneté et la recherche permanente de la paix », a laissé entendre Sylla Mangué.

Le point culminant de cette célébration est indéniablement le recueillement au monument d’Almamy Samory Touré à Ndjolé, dans le Moyen-Ogooué, où la communauté réunie au sein de l’Association des guinéens du Gabon, a tenu à observer un devoir de mémoire en hommage à ce digne fils de la Guinée.

A cette occasion, le président de l’Association a souligné que tout Guinéen présent sur le territoire gabonais doit pouvoir considérer le monument du guerrier comme un lieu de pèlerinage. Toutefois, il voit dans l’esprit de cette initiative du Gouvernement guinéen, l’ambition de conforter le vivre ensemble qui, doit être un désir partagé pour tout Guinéen.

La traversée sur l’île baptisée du nom du valeureux fils de la Guinée, était rythmée par quelques chants et vivats à l’honneur du guerrier. L’instant solennel a été le dépôt de la gerbe de fleurs au pied de la stèle. La semaine commémorative s’est achevée sur une ambiance de fête où les Guinéens d’ethnies différentes ont joué, débattu et communié ensemble.

 

GABONREVIEW

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

*