Edito : au contraire de Nantou Chérif, Alpha Condé doit partir en...

Edito : au contraire de Nantou Chérif, Alpha Condé doit partir en 2020…

1522
0
PARTAGER
Hadja Nantou Chérif (photo d’archives)

Hadja Nantou Chérif Konaté, c’est le nom de la Coordinatrice nationale du pari présidentiel. C’est elle qui a déclaré samedi 21 janvier au cours de l’assemblée hebdomadaire du parti: « C’est le peuple qui va demander un troisième mandat pour Alpha Condé, tellement il travaille… »
Pour le moment, le peuple n’a pas encore fait la demande d’un troisième mandat malgré le refrain au sein du parti présidentiel. Plutôt ce sont eux quelques responsables du parti qui sont entrain d’inciter le peuple à réclamer un troisième mandat pour Alpha Condé. Les propos du DG de la police Bangaly Kourouma ayant provoqué un émoi, s’inscrivent dans cette entreprise.

Toutefois, Alpha Condé est-il homme à travailler pour un troisième mandat alors que la constitution sur laquelle il a juré de respecter et de faire respecter, limite le nombre de mandats à un renouvelable une fois? Alpha Condé nourrit-il l’ambition secrète de tripatouiller la constitution? Sans avoir la prétention de répondre à ses questions- l’homme est changeant- jusqu’à preuve du contraire Alpha Condé quittera le pouvoir en 2020. Après avoir aidé à éviter le bain de sang en Gambie, symbolisé le combat pour la démocratie et la liberté durant 40 ans, Alpha Condé ne songe pas à tripatouiller la constitution pour lui permettre de se représenter à nouveau à l’élection présidentielle normalement prévue en 2020. J’ose le croire. C’est une question de logique, de bon sens, de cohérence et même de constance.
Qu’à cela ne tienne, l’on se doit de sonner l’alerte pour barrer la route à toute initiative révisionniste. La sirène révisionniste a commencé à retentir et ne tardera pas à faire échos si l’on n’y prend garde. Quitte à financer des mouvements et groupuscules d’opportunistes prêts à brouter à tous les ateliers en vue de promouvoir cette idée de Nantou Chérif. Mais non Hadja Nantou Chérif, l’on comprend l’envie, l’appétit de certains de vouloir continuer à profiter abusivement des avantages de l’Administration Condé… Mais à 78 ans, le « soldat » Alpha Condé a plutôt besoin de repos, de retraite tranquille et paisible dignes des services bons et loyaux rendus à la Guinée, à la sous-région et à l’Afrique tout entière… puisqu’il devra arborer sous peu -sauf miracle- son costume de président de l’Union africaine. Alpha Condé vient de loin, ne l’oublions pas. Aussi, pour une fois, les Guinéens envie de voir actif, Alpha Condé après le pouvoir… Tel feu Mandela auquel le fondateur du RPG s’identifie.

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

*