Edito : marches de soutien, et si Siaka Barry en était contre...

Edito : marches de soutien, et si Siaka Barry en était contre !

0
PARTAGER
Siak Barry à N’Zérékoré lors des journées de concertation sur la Culture

Guinée-Conakry/ Par décret du président Alpha Condé en date du mercredi 23 aout, Siaka Barry a été relevé de ses fonctions de ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique. Et remplacé par Bantama Sow, un activiste du parti présidentiel.

Seulement voila, cette démission de Siaka Barry par le président Alpha Condé a suscité des réactions explosives rarement égalées au sein de l’opinion publique, choquée, outrée, estomaquée via les médias et surtout les réseaux sociaux. Facebook, en particulier.

Mais la violence des mots visait moins le renvoi de Siaka Barry du gouvernement que de la personnalité, l’aura de son remplaçant en l’occurrence Bantama Sow que beaucoup jugent peu populaire, peu préparé, et sans doute peu qualifié pour relever les nombreux défis qui se posent aux secteurs des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique. Et dont le ministre sortant avait engagé des reformes saluées de tous. Qu’il s’agisse de la relance du sport à la base; de la relance des quinzaines artistiques, de la réhabilitation des patrimoines historiques etc..

Toutefois, malgré les vagues de protestations et de soutien spontanés, des confidences en provenance de la famille du très populaire ministre partant, Siaka Barry ne serait pas favorable à des initiatives allant dans le sens manifestations ou marches de soutien, conscient, sans nul doute, qu’il est, que le chef de l’Etat est dans son droit.

Fidèle à cette logique, cette famille voudrait plutôt mettre l’accent sur l’expression de sa reconnaissance et sa gratitude en vers le président de la République pour avoir permis à Siaka Barry d’être ministre de la République et d’affirmer ses compétences au service de la nation. Bref, Siaka Barry et sa famille sont derrières le président Alpha Condé. Comme toujours.

C’est du reste, la position de Siaka Barry et famille. Donc, si vous aimez l’ancien ministre Siaka Barry, alors abstenez-vous de toutes manifestations ou marches de soutien au risque d’être plus royaliste que le roi. Après tout, nul ne sait ce que l’avenir réserve au jeune Siaka Barry. Il pourrait continuer à être utile à la nation, même en dehors du gouvernement, comme lui-même a écrit sur sa page facebook.

Ismaël Camara

 

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire