Mines : la Guinée émergera patiemment et obstinément ! (Contribution Oumar Barry)

Mines : la Guinée émergera patiemment et obstinément ! (Contribution Oumar Barry)

0
PARTAGER
A gauche, Abdoulaye Magassouba MMG

Au Ministère des Mines, la jeune administration avec à sa tête le trio d’excellence Abdoulaye Magassouba, Saadou Nimaga et S. Ahmed Keita, eux-mêmes entourés par des jeunes talents dénichés çà et là sur la base de leurs compétences pour les mettre au service de la nation, ne s’arrête pas à signer des conventions de mise en œuvre des projets.

Elle s’emploie tout aussi à faire le suivi de la bonne réalisation de ces projets conformément aux aspirations des populations à la base !!!

Malgré le mois d’août et sa vague de pluies torrentielles sur Conakry, au Ministère des Mines et de la Géologie donc, le «Djossi» (comme le disent les ivoiriens) ne s’arrête pas, bien au contraire, il poursuit son cours, s’accentue et multiplie d’ardeur.

En illustration, Monsieur Nimaga, le secrétaire Général du Ministère, a réussi à démontrer par A+B que la Guinée vaut mieux, mais beaucoup mieux que ce que le rapport NRGI voulait faire croire, du point de vue transparence et qualité de la gouvernance minière. Et cette démonstration a été faite en séance publique devant des témoins venus de partout dont de nombreux représentants de la presse locale et internationale, venus couvrir l’événement en direct… et tenez-vous bien : personne ne fût surprise que cette démonstration ait été soldée par un humble et sincère mea-culpa public de l’expert NRGI en charge de la Guinée, tant les preuves étaient claires, palpables, irréfutables.

Cela n’empêchait pourtant pas Monsieur Nimaga de poursuivre ses activités du jour, celles de son Plan d’actions prioritaires convenu avec la cellule de coordination des actions gouvernementales de la Primature.

Dans la foulée, M. S Ahmed Keita, le Chef de Cabinet, lui, continue à conduire sereinement et fermement (si je vous dis fermement, croyez-moi que c’est vraiment fermement), les tâches combien complexes de coordination des activités administratives du ministère, de renforcement des capacités, d’opérationnalisation de la Politique de Contenu Local, de lancements officiels d’importants projets dont entre autres, ceux des recherches hydro-géologiques, géophysiques et géochimiques, pour ne citer que ceux-là.

Pendant ce temps, le Ministre lui-même accompagné de son dynamique conseiller économique et fiscal Bouna Sylla et bien sûr du jeune Nfaly F Sylla (que nous gardons jalousement à la pénombre), s’active à pousser les enfants de Mao Zedong à respecter leurs engagements tels que définis dans les feuilles de route des différents projets miniers.

Ici sur les photos, ABM est en train de frapper à différentes portes (Knok-Knok-Knok, c’est l’heure du sérieux), à commencer par celles des décideurs politiques, jusqu’à celles des banquiers et autres investisseurs, en passant par celles des Miniers sérieux et autres Techniciens de l’Energie et des infrastructures, il les a tous à l’œil, il les garde tous dans sa visière et il veut les emporter tous dans sa gibecière.

Sur cette base, je vous fais une confidence mesdames et messieurs :
1) Simandou sera exécuté dans l’intérêt de la Guinée,
2) Boké se transformera en une zone industrielle durablement profitable au peuple de Guinée et « most importantly »,
3) notre pays, cette Guinée qui a été le seul pays de l’AOF à dire hardiment Non à la colonisation et oui à l’indépendance, émergera. Elle émergera patiemment et obstinément, mais cette Guinée, notre Guinée à nous tous émergera.
Inshallah.

Une contribution d’Oumar Barry

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire