Médias : La subvention à la presse indépendante, moins lourde que celle...

Médias : La subvention à la presse indépendante, moins lourde que celle du chef de l’opposition

0
PARTAGER
La présidente de la HAC, Martine Condé

Conakry, Guinée : La subvention annuelle de l’Etat à la presse indépendante en Guinée, un montant de 3 milliards 500 millions francs guinéens, est disponible, en croire un communiqué de la Haute Autorité de la Communication.

L’info a été publiée au JT de la RTG du 1er aout 2017. Remerciant le chef de l’Etat et les ministères concernés pour ce geste, en dépit de la situation économique difficile, la présidente de la HAC a dit toute sa satisfaction.

Ce montant de plus de 3 milliards 500 est à distribuer entre trois grandes associations de presse en l’occurence les médias en ligne, l’audiovisuel et l’imprimé. Le nombre d’organes de presse est important.

Ce qui fait qu’ à l’approche de la date d’octroi de cette subvention annuelle, les critiques fusent dans les milieux médiatiques. Plusieurs voix trouvent la nécessité d’une revue à la hausse de cette subvention annuelle à la presse indépendante. Le témoin ou l’indicateur de la santé démocratique de chaque pays. A y voir plus clair, en Guinée, ce témoin lumineux éprouve des difficultés qui menacent sa survie.

Les caisses publiques connaissent un contexte difficile, nous dit-on. Mais celui-ci n’empêche pas l’Etat de débloquer plus de 5 milliards gnf pour le chef de file de l’opposition. A comparer les deux enveloppes, pour l’ensemble de la presse indépendante et le chef de file de l’opposition,il est facile d’entrevoir le chemin que se fixe l’Etat guinéen. Le compromis politique et non pour la consolidation des  institutions démocratiques.

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

*