Médias : voici ce que les délégués guinéens ont dit aux autorités...

Médias : voici ce que les délégués guinéens ont dit aux autorités de Beijing

0
PARTAGER
Participants

Beijing le 28 juillet 2017 / S’en est fini, le séminaire des 50 journalistes et des fonctionnaires guinéens chargés de l’Information en Chine. La cérémonie de clôture s’est déroulée le 28 juillet 2017 à Beijing, capitale de la Chine.
La cérémonie a été Présidée et animée par la Directrice du Département de formation et communication internationale du centre de formation du Groupe de Publication internationale de Chine, Madame Fang Fen. Après présentation du programme de la présente cérémonie de clôture, Madame Fang Fen est entrée dans le vif du sujet. Elle commence par saluer la présence effective des participants à la formation qui s’achève.

Dans le fond de son discours, elle a mis en exergue l’importance du rôle des médias dans le développement de la coopération sino-africaine de manière générale et celle sino-guinéenne en particulier. Et l’appropriation par nos populations et la mise en route de l’initiative  » une ceinture et une route ».

Madame Fang Fen s’est aussi réjoui des échanges fructueux entre les professeurs des universités et séminaristes guinéens sur la connaissance et le développement des principaux médias de la Chine aussi à Beijing que dans la province de Hubei. Entre autres médias visités à Beijing: le Groupe télévisions CCTV; xinhua(agence de presse principale); le groupe Startimes; et la radio locale de la Province de Hubei. Que dire des visites de terrain à travers Beijing, Wuhan, Wudang, Shen nong dans la province de Hubei. La directrice Fang Fen a particulièrement attaché de l’importance à la connaissance par les journalistes et fonctionnaires guinéens chargés de l’information, la culture traditionnelle chinoise; les visites de la Grande Muraille (une des merveilles du monde); des Musés, et dans les installations du barrage des 3 Gorges, du nom du plus grand barrage hydroélectrique du monde construit sur le troisième plus grand fleuve du monde Yangtzé après le Nil et l’Amazonie.

après elle, c’est au tour du représentant des participants guinéens, en l’occurrence Abdoul Karim Condé de prendre la parole. Il commence ses propos par remercier les gouvernements chinois et guinéen, les présidents Xi Jinping et Alpha Condé pour avoir offert 50 places à des journalistes et fonctionnaires guinéens chargés de l’Information pour une formation en Chine.

Pour l’autre pan de son discours, Abdoul Karim Condé a su trouver les mots justes pour flatter, magnifier la dynamique coopération sino-guinéenne fondée par les premiers dirigeants chinois et guinéens. Le barrage hydroélectrique de Kaleta, la RTG/ Koloma, le stade de Nongo … sont des témoignages vivants de la vitalité de cette coopération.

Pour un journaliste guinéen de sa trempe, Abdoul Karim Condé ne pouvait pas ne pas faire allusion à la visite du président Guinéen en Chine en 2015, visite dont la trame était la finalisation les négociations à propos des blocs 3 et 4 du mont Simandou.

Concernant le contenu de la présente formation, le porte-parole des participants guinéens a rassuré la partie chinoise, sa restitution. Et surtout la restitution des enjeux de l’initiative « une ceinture et une route ».

Il a défendu avec brio, la nécessité de la mise en place d’un réseau de journalistes amis de la Chine afin de capitaliser et promouvoir l’objectif et l’esprit de la présente formation.

Monsieur Abdoul Karim Condé espère que de telles formations vont continuer en vue du renforcement de la coopération sino-guinéenne tourné vers le bien-être des peuples chinois et guinéen. Alhassane Souaré, le coordinateur de la délégation guinéenne n’a pas non plus manqué d’inspiration pour rendre hommage à la coopération sino-guinéenne, et remercier nos guides pour la qualité de l’accompagnement durant notre séjour en terre chinoise.

Pour sa part, le Directeur adjoint du centre de formation du groupe de publication internationale de Chine, Monsieur Li Hengtian, s’est félicité du déroulement correct des travaux de la présente rencontre. « Nous avons besoin d’échanges, de convergence de vue pour intensifier davantage notre coopération ».

Il a terminé son intervention ces trois phrases pleines de symbole : « Nous sommes des confrères. Nous sommes des amis. Nous sommes de la même famille. »

A noter que cette cérémonie a été sanctionnée par la remise des présents; des certificats et la prise des photos de famille.

Pour rappel, le présent séminaire (04- 28 juillet 2017) a été organisé par le Centre de Formation du Groupe de publication internationale de Chine en collaboration avec l’Ambassade de la Chine en Guinée sous le parrainage du ministère chinois du Commerce.

Ismaël Camara

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

*