Guinee : Dansa Kourouma de la Société civile demande la libération de...

Guinee : Dansa Kourouma de la Société civile demande la libération de Takana Zion

0
PARTAGER
Dr. Dansa Kourouma président CNOSC-G

Conakry,Guinee : Un des leaders de la Société civile guinéenne, Dansa Kourouma,exige des Autorités la libération du reggaeman Takana Zion pour cause dit-il de « liberté d’opinion ».

« Je demande la libération de Takana Zion et compagnie au nom de la liberté d’opinion » exige sur son Facebook le président du Cnoscg.

Pour M. Kourouma, « autorité et liberté sont un équilibre obligatoire pour que subsiste un Etat « .

Le reggae man Mouctar Soulah alias Takana Zion a été interpellé ce matin au centre-ville de Kaloum où il a organisé un « carnaval » pour dénoncer les tares du régime du président Alpha Condé. Lequel le mouvement des artistes « Wonkhai 2020 » lui demande de renoncer au probable troisième mandat.

Officiellement, le président en exercice de l’Union Africaine n’a pas fait de déclaration à propos de cette histoire de troisième mandat, contrairement à la Constitution guinéenne. Mais l’opinion reste perplexe quant au flou entretenu par lui et son parti autour de la question.

Elie Kamano, une autre voix du reggae guinéen a été brièvement interpellé puis relaxé dans un mouvement similaire à celui de son frère ni ami ni ennemi Takana Zion, la semaine passée.

Si rien ne filtre des motifs de l’arrestation de Takana Zion, le president du Cnoscg rappelle que « le respect de la loi doit être de mise dans l’exercice de nos droits les plus sacralisés par la Constitution ».

L’auteur de « Zion Prophet » très adulé en Guinee,médite pour le moment son sort à l’Escadron mobile de Matam.

 

 

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

*