Guinée : le FAD déjà dans la mouvance présidentielle ?

Guinée : le FAD déjà dans la mouvance présidentielle ?

0
PARTAGER
Patrice Camara UNR

Patrice Camara, secrétaire général de l’Union nationale pour le renouveau (UNR) parti allié de la mouvance présidentielle, minimise la nouvelle alliance électorale (FAD) nouée autour du porte-parole de l’opposition Aboubacar Sylla (UFC), et dont les deux autres membres sont : Mouctar Diallo (NFD) et Jean-Marc Telliano (RDIG).

A guineetime.com, M. Camara, adira que le Front pour l’Alternance Démocratique –FAD- constitue plutôt « une faiblesse’’ ou encore une « brèche » dans laquelle la mouvance présidentielle devrait s’engouffrer pour tirer parti de la « division perpétuelle’’ de l’opposition.

« Ce n’est pas une surprise en soit par rapport au jeu politique. Dès lors que l’UFDG avait indiqué clairement qu’elle n’était plus dans l’accompagnement de ses partis alliés et qu’il appartenait à chaque parti de se débrouiller tout seul. Je pense qu’ils ont tiré ces leçons là de l’expérience des élections législatives ; les autres partis de l’opposition avaient à s’organiser, soit d’une manière groupée, soit à y aller seuls. Donc, manifestement, ils ont décidé d’unir leur force, ce qui n’est pas forcément bête. Mais ça sera de l’adversité davantage entre les partis d’opposition que contre la mouvance présidentielle que nous incarnons. »

Nabilaye Diallo

Pareice Camara d’ajouter qu’aux yeux de la mouvance, « je ne crois pas qu’ils vont représenter une menace quelconque. Par contre, ils vont être des forces d’affaiblissement de l’opposition dans le cadre de la division, des fragments qui vont apparaitre au sein de l’opposition’’.
Nabilaye Diallo

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

*