Débats sur le système électoral : le portrait robot de ce que...

Débats sur le système électoral : le portrait robot de ce que devrait être la CENI guinéenne!

0
PARTAGER
Lors de l’atelier d’imprégnation sur le système électoral à Conakry

L’atelier d’imprégnation et de croisement d’expériences en matière d’organe de gestion des élections à pris fin ce vendredi 9 à Conakry.

Dans son discours de clôture, le président de l’atelier d’imprégnation et de croisement d’expériences, le Ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation Bourema Condé, à d’abord remercié les participants à cet atelier dont le sujet est « l’avenir de la nation ».

Pour le général Bouréma Condé, l’objectif de cet atelier est de faire en sorte que la Guinée puisse connaître des élections transparentes et équitables, dont les résultats sont acceptés de tous. Cela ne se fait pas le jour des élections, ça se prépare, précise-t-il.

De son côté le représentant de Mme la secrétaire générale de la Francophonie, M. Mohamed Sokona dira que les différentes communications qui se sont succédé durant ces trois jours de l’atelier d’imprégnation et de croisement d’expériences, ont répondu aux attentes « ces trois jours d’échanges, ont de notre point de vue répondu plus ou moins à l’objectif que s’étaient fixé les organisateurs : à savoir mettre à la disposition des acteurs guinéens, une sorte de boite à outils, suffisamment garnie, capable de faciliter en temps opportun la mise en œuvre d’un éventuel projet de réforme, de système d’organisation des élections ».

Quand au représentant des participants, Dr. Dansa Kourouma reformulera les recommandations ci après : revoir les modalités de désignation et fixer les compétences des membres de l’organe de gestion des élections, garantir l’indépendance des membres des organes de gestion électorale de manière à les mettre à l’abri du besoin et des personnes extérieures, rendre totalement L’OGE (Organe de gestion des élections), son autonomie budgétaire et le soumettre à l’obligation de rendre compte, mettre à disposition une expertise de nos partenaires au développement sur l’élaboration sur la nouvelle loi sur la CENI en Guinée, favoriser l’émergence du cadre de concertation et de réflexion en appui à la réforme du système électoral.

Mariama Sylla

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

*