Culture : Boniface Yombouno musicien : « On se prépare pour la...

Culture : Boniface Yombouno musicien : « On se prépare pour la Cop23 »

0
PARTAGER
Boniface Yombouno chanteur

Boniface Yombouno est chanteur. Nous l’avons rencontre pour un entretien.

Guineetime.com : Pourquoi vous avez choisi la musique pour faire passer le message de l’environnement ?
Boniface Yombouno : la musique pour moi est un instrument pour faire passer mes messages, des conseils. On s’est dit qu’en tant  qu’artiste, de chanter dans d’autres domaines comme l’amour, l’espoir. c’est dans ce contexte qu’on a chanté l’environnement dans notre musique.

Quels est le rôle que vous avez joué dans la protection de l’environnement ?
Ont s’est dit aujourd’hui que l’environnement est menacé par les feux de brousse, la dégradation, l’insalubrité grandissante dans toute la ville de Conakry et l’intérieur du pays. Les paysans ne comprennent pas que tous ces facteurs nuisent à l’environnement. Mais quand ces gens écoutent la musique, ils vont se dire qu’il y’a quelqu’un qui chante quelque part et d’arrêter de provoquer les feux de brousse, de jeter les ordures dans les caniveaux, de salir la ville, dans les différentes langues. Le rôle que nous avons joué c’est primordial, parce qu’entant qu’artiste, on fait passé ces messages. On pense qu’il y a eu des gens qui nous ont entendus.

Comment vous préparez la cop23 ?
Elle se prépare depuis au moment ou on était à Marrakech, après qu’on ai reçu le prix du titre 5eme dans le monde comme meilleur chanteur, artiste pour l’environnement , nous avons eu beaucoup d’espoir parce qu’on n’a pas été à la cop21 de Paris. je pense qu’il est temps pour nous de faire découvrir le groupe, mais nous faire entendre par plus de monde.

La spécificité de cette cop23, c’est que nous avons déjà commencé à faire des campagnes dans les écoles, passer les messages aux enfants, les impliquer dans le processus, parce qu’ils son  l’avenir de demain. J’ai préparé quelques lyriques pour ça, des chants, à travers les ateliers de dessins dans les messages porteuse et j’ai aussi mis un nouveau concept.

Comptez-vous faire la même à la cop23 ?
Nous allons faire plus à la cop23, parce que à la cop22, nous n’étions que 2 mais cette fois-ci nous voulons venir avec le groupe, mais aussi avec quelques enfants qui vont chanter avec nous pour faire passer le message.

Parlez nous de votre projet MigraZik ?
La MigraZik est un nouveau concept porteur d’espoir, que j’ai mis sur pied à travers beaucoup de réflexion parce que je me suis dit que l’environnement à un impact sur l’émigration.

la MigraZik, qui veut dire la musique en action, nous les artistes, nous serons la pour dire à ces gens ,qu’il ya encore de l’espoir ,si nous faisons un effort pour la protection de l’environnement , dans la luttes contre les fléaux à savoir : l’insalubrité, les feux de brousse, la pollution etc..

Propos recueillis par Mariam Sylla

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

*