Guinée : Kouyaté enfile-t-il le boubou du « véritable opposant » à Alpha Condé?

Guinée : Kouyaté enfile-t-il le boubou du « véritable opposant » à Alpha Condé?

0
PARTAGER

Conakry, Guinée : Le leader du PEDN, Lansana Kouyaté, en séjour prolongé à l’Etranger, ne voit plus Cellou Dalein Diallo et Sydia Touré – jadis très critiques- jouer le rôle d’opposants au régime d’Alpha Condé après avoir approché le locataire de Sèkoutouréyah.

Lors de ses dernières sorties, le champion du PEDN, Lansana Kouyaté, lance un réel doute sur la position de ses anciens alliés de l’opposition au régime de Conakry.

Pour l’ancien premier ministre de consensus, c’est lui, himself, Lansana Kouyaté, qui occupe la place de « véritable opposant » au pouvoir de Conakry.

Le président de l’UFR, Sydia Touré, a bénéficié d’un décret et est nommé Haut Représentant du chef de l’Etat et a un ministre au sein du gouvernement. Cette posture est d’ailleurs critiqué par les autres pairs de l’opposition républicaine dont l’UFDG principalement qui ne cesse de le lui rappeler.

L’actualité est dominée par l’attribution au chef de file de l’opposition, président de l’UFDG, d’un budget de 5 milliards annuels par le pouvoir en place. Ce que trouve « indécent » Lansana Kouyaté.

« Je crois que c’est du tout sauf du professionnalisme, c’est du tout sauf de l’honnêteté. Ayons le courage de le dire. Je ne veux pas l’accabler -Cellou Dalein Diallo, ndlr- au-delà de ce que le peuple en pense déjà, mais je trouve que c’est indécent au moment où le salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) est à 440 000 francs guinéens. Il faut défendre le peuple avant de se défendre soi-même… » analyse-t-il.

« Durant tous les temps de la 1ère et de la 2ème République, les opposants ont touché quelque chose ? Y avait-t-il eu un chef de file de l’opposition ? Pourtant il avait des assemblées nationales qui existaient et le Pr Alpha Condé a été lui-même dans ce cadre…. Si j’étais lui, j’en tirai les conséquences, mais tout le monde n’est pas tout le monde » accable-t-il Cellou Dalein.

Ces faux pas de ceux qui étaient les plus en vue dans l’opposition, face à Alpha Condé, font dire au patron du PEDN qu’il porte désormais le boubou du chef de file de l’opposition. Surtout que, comme l’a-t-il rappelé à Nantes, il est le seul à avoir tout refusé d’Alpha Condé, jusqu’à sa place de député à l’Assemblée nationale.

Faya Millimouno du Bloc Libéral dont le parti arrive avant le PEDN à la présidentielle 2015 -les résultats sont contestés  par Kouyaté- n’a pas été cité par l’ancien premier ministre.

En retrait à l’Etranger depuis plusieurs mois, Lansana Kouyaté doit alors gagner le défi qu’il s’est lancé, à savoir aller à la rencontre de plus de militants de la Guinée profonde avant 2020. Le PEDN peut-il le réussir sans son président sur le sol guinéen? That’s the question

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

*