Relance du tourisme : le ministre Thierno Ousmane sillonne les Agences de...

Relance du tourisme : le ministre Thierno Ousmane sillonne les Agences de voyage

0
PARTAGER
Au milieu, le ministre du Tourisme Thierno Ousmane

Guinée – Conakry/ Ce mercredi, le ministre d’Etat, ministre de l’Hôtellerie, du Tourisme et de l’Artisanat, Elhadj Thierno Ousmane Diallo, a sillonné une dizaine d’agences de voyage. Objectif : collaborer avec lesdites agences de voyage dans le cadre du développement du secteur touristique guinéen.

Au terme des travaux, le ministre Thierno Ousmane Diallo, entouré des cadres de son cabinet, a témoigné devant les journalistes, que les agences de voyage en général, font du bon travail, même si, a-t-il fait remarquer, il y en a parmi elles qui ont de gros moyens et d’autres sont à leur début. « Les agences de voyage sont animées d’une volonté pour développer le secteur touristique guinéen. Et c’est dans le rôle régalien de mon département de tisser de bons rapports avec elles », a-t-il indiqué.

S’exprimant sur sa tournée de travail, le ministre Thierno Ousmane Diallo a souligné qu’il s’est imprégné des difficultés que rencontrent non seulement les agences de voyage mais aussi certains clients qui, à ses yeux, sont des citoyens guinéens.

« Nous avons compris, à travers cette tournée, que des commerçants guinéens rencontrent quelques difficultés, à l’image de leurs camarades du Sénégal, du Mali, de la Côte d’Ivoire… Donc, face à cette situation, nous ferons en sorte que des Guinéens bénéficient des mêmes avantages que leurs amis sénégalais, ivoiriens, togolais, maliens, etc. En ce qui concerne le problème de visa, nous allons rencontrer, dans les jours à venir, nos collègues du ministère des Affaires Etrangères pour faire en sorte que son acquisition soit facile », s’est fermement engagé le ministre Thierno Ousmane Diallo.

Dans la même logique, Elhadj Thierno Ousmane Diallo n’a pas manqué de mettre un accent particulier sur les améliorations qui sont intervenues après l’arrivée au pouvoir du président Alpha Condé. « Il faut reconnaître qu’avec l’arrivée du président Alpha Condé au pouvoir, il y a une amélioration de la situation. Avant, on n’avait que deux compagnies, aujourd’hui, nous avons plus de 13 qui desservent Conakry. D’ailleurs, il faut préciser que cela a contribué à faire baisser les tarifs des billets d’avion d’environ 70%, dans certains cas. C’est-à-dire, là où on payait 1 500 dollars, on est arrivé à 700, voire 500 dollars », a-t-il rappelé en substance.

Nous éprouvons assez de difficultés dans nos activités, regrette Mme Diané Hadja Aissata Touré, présidente des femmes commerçantes du marché de Madina, qui était en entretien avec les patrons d’une agence de voyage.

« Les billets d’avion coûtent excessivement cher en Guinée alors que tel n’est pas le cas ailleurs. Ensuite, le problème de visa est très sérieux dans les ambassades, surtout celle de la Chine. Au Mali, au Sénégal, en Côte d’Ivoire, en Sierra Léone, c’est souvent une année de visa qui est délivré, alors qu’en Guinée, la durée ne dépasse jamais un mois. Tenez-vous bien, le délai court à partir du jour de dépôt de ta demande », s’est-elle lamentée.

Cellule de Communication gouvernement

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

*