Malado Kaba rencontre une seconde fois, les personnes responsables des marchés publics

Malado Kaba rencontre une seconde fois, les personnes responsables des marchés publics

0
PARTAGER
Malado Kaba Min ECOFIN à droite

La Ministre de l’Economie et des Finances a reçu ce mercredi 03 mai 2017 les Personnes Responsables des Marchés Publics (PRMP) au sein des autorités contractantes et Institutions de la République.
Cette deuxième rencontre s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des recommandations formulées par la commission de réformes des Marchés Publics.

L’atteinte de tout effort dans le domaine professionnel exige la mise à disposition de moyens et d’outils appropriés. D’entrée, Malado Kaba a fait part de sa volonté de dématérialiser le processus de passation de marchés en ces termes : « Pour permettre d’assurer la transparence et d’accélérer le processus Il faut qu’on aille vers une dématérialisation progressive du système de passation de marchés. Avec l’outil informatique, on devient plus performant et plus réactif ».

Prenant la parole les Personnes Responsables des Marchés Publics ont énuméré quelques difficultés rencontrées dans l’exécution de leur mission, Parmi celles-ci, la réservation de crédits, le non accès à la chaîne de dépenses, et le renforcement de capacités.
Après une écoute attentive, Malado Kaba affirme avoir pris bonne note de toutes ces contraintes professionnelles. Elle a invité les PRMP à respecter les dispositions des circulaires sur les délais et, par la suite rassuré les PRMP qu’une communication sera faite à l’attention des Ministères Sectoriels afin de veiller à ce que tous les agents jouent pleinement leur rôle puis qu’ils sont les seuls chargés de conduire le processus jusqu’à la désignation du titulaire et l’approbation définitive du marché.

Dans la maîtrise de cet élan de développement et de suivi des réformes, Malado Kaba mise sur le renforcement de capacités des PRMP en privilégiant les formations en interne et celles sur les nouvelles directives de la Banque Mondiale.

Enfin, pour faire face aux problèmes liés à la publication des dossiers en ligne, la Ministre examine déjà des solutions non coûteuses.

Transmis par la CCG

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

*