Guinée : Création d’une « Zone économique spéciale » à Boké, secouée par la...

Guinée : Création d’une « Zone économique spéciale » à Boké, secouée par la violence

0
PARTAGER
Des engins calcinés par la foule en colère

Conakry,Guinée : Boké est devenue, dans la soirée, une « Zone économique spéciale » par la suite des manifestations violentes de citoyens, toute la journée, réclamant le courant électrique dans les foyers.

Bizarre serait cette coïncidence. La matinée, horrifiée par des descentes violentes de jeunes dans les rues, contre la guinéenne d’Electricité, Boké s’est vue gratifiée de la création, par décret présidentiel, d’une « zone économique spéciale ».

Selon le décret publié au JT RTG le 25  avril, « une loi déterminera les règles d’organisation et de fonctionnement » des zones économiqes spéciales en Guinée.

Boké est pour le moment la première à voir la création de la ZES.

Mardi matin, rapporte l’AGP, les manifestants ont défilé devant le siège de la Compagnie de la Gendarmerie Départementale, de la Police, la préfecture, et la résidence du gouverneur pour dénoncer le manque d’électricité, avant de s’attaquer à des édifices publics. Les sièges de la Mairie de la Commune Urbaine (CU) et de la société EDG ont été saccagés. Des véhicules de la Société Minière de Boké (SMB) et les motos tricycles offertes au Gouvernorat de la Région Administrative (RA) de Boké pour l’assainissement de la ville et certains, n’ont pas été épargnés par les manifestants. Les cours ont aussi été perturbés dans les établissements scolaires.

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

*