France-Présidentielle : Participation de 28,54% à midi, quasiment identique à 2012

France-Présidentielle : Participation de 28,54% à midi, quasiment identique à 2012

0
PARTAGER

Le taux de participation atteint 28,54% à midi en métropole. En 2012, il s’élevait à 28,29 %.

C’est le premier chiffre à retenir de ce dimanche électoral. 28,54% des électeurs se sont déplacés à midi en France métropolitaine. Pour donner un ordre de comparaison, le taux de participation à la mi-journée atteignait 28,29% en 2012. En 2007, il était de 31,21 %. Et en 2002 de 21,24 %.

Dans la capitale, la hausse de la participation était sensible à la mi-journée, avec 24,24% de votants contre 21,69% à la même heure il y a cinq ans. Parmi les départements « bons élèves » figurent le Gers (38,46%, -1 par rapport à 2012), la Corrèze (38,11%, +4), ancien fief du président sortant François Hollande, le Cantal (36,34%, -2,5), le Puy-de-Dôme (35,91%, +8) et la Saône-et-Loire (35,72%, +3).

Moins 6% dans la Sarthe

A l’inverse, les départements où l’on avait le moins voté à midi sont le Val-d’Oise (20,65%, en hausse néanmoins d’un point en cinq ans), le Val-de-Marne (21,21%, =), le Pas-de-Calais (23,35%, -2), le Vaucluse (23,47%, -12) et la Seine-Saint-Denis et les Hauts-de-Seine (23,93% tous les deux). Dans la Sarthe, ancien fief du candidat de la droite François Fillon, la participation est en nette baisse par rapport à 2012 (près de 6 points à 28,86%).

Les bureaux de vote sont ouverts depuis 8 heures ce matin. Ils le resteront jusqu’à 19 heures dans la majorité des communes. Certaines grandes villes comme Paris, Marseille et Lyon ont elles des dérogations et le vote y est possible jusqu’à 20 heures. Au total, plus de 47 millions d’électeurs sont appelés aux urnes pour ce premier tour de l’élection présidentielle.

Tous les candidats ont voté

Ce dimanche matin, plusieurs personnalités politiques et la plupart des candidats ont déposé leur bulletin dans l’urne. Nicolas Dupont-Aignan a voté à Yerres, dans l’Essonne. Nathalie Arthaud à Pantin, en Seine-Saint-Denis. Benoît Hamon à Trappes, dans les Yvelines. Emmanuel Macron a voté au Touquet, dans le Pas de Calais. Philippe Poutou s’est prononcé à Bordeaux, en Gironde. Marine Le Pen à Hénin-Beaumont dans le Pas-de-Calais. Jean Lassalle a lui voté dans le village de Lourdios-Ichère, dans les Pyrénées-Atlantiques. François Fillon, Jean-Luc Mélenchon, Jacques Cheminade et François Asselineau se sont déplacés dans des bureaux de vote parisiens.

Pour le moment peu d’incidents ont été signalés. Fait majeur de la matinée: l’arrestation de plusieurs Femen à proximité du bureau de vote dans lequel était attendue Marine Le Pen à Hénin-Beaumont. Les militantes ont été arrêtées de façon musclée par la police.

Lire la suite sur L’express.fr

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

*