Guinée : le réexamen du Code des Collectivités sur la table des...

Guinée : le réexamen du Code des Collectivités sur la table des députés

0
PARTAGER

Dans son discours d’ouverture de la session,  le vice président de l’Assemblée Nationale, Saloum Cissé,  a indiqué que pour la présente session, les textes en instance sont des projets et propositions de lois.

Ces textes concernent  la proposition de la loi organique portant règlement intérieur de l’Assemblée nationale, le projet de loi organique portant Haut conseil des collectivités locales ;  le projet portant Code  forestier, l’accord entre le gouvernement de la République de Guinée et le gouvernement de la République Française relatif à la protection des investissements signé à Conakry le 10 juillet 2007, les accords initiaux de prêt entre la Guinée et le Fonds africain développement (FAD) et le Fond d’appui à la transition pour un montant de 14 millions 542 milles Uc (c’est-à-dire unité de compte) en faveur du programme d’aménagement de route et de facilitation du transport au sein de l’union du fleuve Mano ; l’accord cadre portant création de l’Alliance solaire internationale Asie signé le 18 novembre à Marciac ente la Guinée et l’inde

Poursuivant sa communication, le vice président va inviter la classe politique, l’ensemble des acteurs électoraux, dans la  perspective de la prochaine consultation électorale, à  la sérénité  et surtout au respect de la loi pour maintenir le climat apaisé

De son coté, le ministre Conseiller spécial du président de la République chargé des relations avec les institutions républicaines a rappelé que « le président Condé a usé de son droit d’amendement avant promulgation en soumettant en seconde lecture la loi organique portant Code des collectivités locales.  C’est pourquoi il sait compter sur la bonne compréhension ;le patriotisme et le dévouement de chacun de vous   pour le réexamen objectif de ce texte au regard de ces amendements avant qu’il ne soit soumis à l’avis juridique de la cour constitutionnelle ».

Le porte-parole de l’opposition, Aboubacar Sylla, député de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG, principale force politique de l’opposition) a appelé le gouvernement à faire preuve de responsabilité pour l’application des accords signés entre les hommes politiques, selon Xinhua.

Toutefois, il n’a pas manqué de souligner que si le pouvoir en place reste intransigeant sur la mise en oeuvre des accords politiques, l’opposition usera de toutes les pressions nécessaires pour se faire entendre.

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

*