Exclusif : La société MTN-Guinée veut licencier 48 employés pour « motif économique »

Exclusif : La société MTN-Guinée veut licencier 48 employés pour « motif économique »

0
PARTAGER
Des responsable au premier plan de MTN GUINEE

Conakry,Guinée : La société de téléphonie mobile MTN Guinée va bientôt licencier 48 employés d’ici le 30 avril 2017, a-t-on appris de sources dignes de foi au sein de cette entreprise. La décision risque de buter au « refus catégorique » du bureau syndical

Sur les 229 employés environ chez MTN, 48 (soit 20 pour cent du personnel) seront mis à la touche fin avril, précisément le 30, si l’on se tient au courrier du 15 mars 2017, adressé par la direction générale de la filiale guinéenne de la sud africaine MTN au bureau syndical.

La décision crée une « débandade » au sein du personnel, ironise un employé car « nul ne sait s’il sera concerné ou pas ». Cet employé prédit une opposition de « l’ensemble des employés » et qui se matérialisera par la voie syndicale  lors des prochaines négociations avec l’Employeur.

« Ce n’est pas pour motif économique »

Ce vendredi 31 mars, le collège syndical a organisé une Assemblée générale pour plancher sur ce dossier qui reste une patate chaude et au-delà, un réel motif de panique dans un pays où le taux de chômage reste très élevé.

« On est opposé, tout le monde d’ailleurs au sein du personnel. On est conscient que ce n’est pas pour motif  économique. Il y a autres raisons que nous voulons savoir. Nous avons fait d’autres propositions. Il y a des coûts qu’on peut couper sans toucher au personnel » précise notre source.

Un autre employé, préoccupé par la situation, tente d’analyser.

« MTN avait entre 300 et 400 employés, elle occupait la position de leader du secteur de la téléphonie mobile  avec 45 pour cent du marché. La direction générale a licencié entre 2013 et 2014, on est descendu à 38 pour cent..Ils continuent à licencier et nous sommes à 25 pour cent du marché » révèle-t-il.

« En licenciant, ça se dégrade et ils- les managers- ne réfléchissent pas. Ces décisions managériales ne sont pas cohérentes » car elles plombent l’entreprise, poursuit-il.

D’ailleurs pour cette source, ce qui coûte cher à MTN Guinée, c’est aussi les expatriés qui, malheureusement, ne seront pas touchés par le projet de licenciement.

La série de départs d’employés guinéens de MTN inquiète. En 2014, 65 techniciens ont été licenciés et mis à la disposition du chinois Huawei, nouveau partenaire technique de plusieurs sociétés de téléphonie en Guinée.

Une année après, en 2015, c’est le tour de plusieurs chauffeurs d’être licenciés. Certains avaient eu des « soucis », selon une source.

En 2016, il y a également eu « une proposition de départs volontaires » et certains employés sont partis.

 

A Suivre

 

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

*