Guinée : Le Quotidien national « Horoya », victime à nouveau de vandalisme

Guinée : Le Quotidien national « Horoya », victime à nouveau de vandalisme

0
PARTAGER

Conakry, Guinée : Dans la nuit du 24 au 25 mars 2017, le siège du Quotidien national, le journal HOROYA, sis  à Boulbinet, dans la commune de la commune de Kaloum a été ciblé par des présumés bandits.

Les bureaux du Directeur général et du Secrétaire général -situé à l’étage- ont été vandalisés par des inconnus la nuit dernière.

Cette énième attaque du siège du journal HOROYA s’est opérée aux yeux et à la barbe des agents de la gendarmerie postés à moins de 30 mètres suscite des interrogations.

Car, ce n’est pas la première fois que la Direction générale de Horoya est victime d’attaques depuis un certain nombre d’années.

Mais la grosse question que l’on se pose est de savoir, quel est le but de ces attaques à répétition?

En attendant, l’on a  a appris que toutes les fois qu’il y a eu des attaques, le Haut Commandement de la Gendarmerie et de la Direction de la Justice militaire a été informé.

De toutes les façons, les gendarmes dont les services seraient payés par le journal ne jouent pas leur rôle.

A suivre

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

*