Melania Trump, une si discrète First Lady

Melania Trump, une si discrète First Lady

0
PARTAGER

Melania Trump, l’épouse de Donald Trump, n’est que rarement apparue en public depuis l’arrivée au pouvoir de son mari. Depuis New York, où elle vit avec leur fils Barron, elle prépare son emménagement à la Maison Blanche.

Une relation à distance pour quelques mois encore. TMZ, site dont le patron Harvey Levin est un proche de Donald Trump, a assuré la semaine dernière que la First Lady Melania Trump allait emménager à la Maison Blanche en juin prochain. Une date qui était fixée, puisqu’elle correspond à la fin de l’année scolaire de Barron, leur fils, qui a fêté son 11ème anniversaire lundi. Melania Trump avait assuré qu’elle ne déménagerait pour la capitale qu’une fois l’école finie pour le garçon, histoire de ne pas ajouter aux changements déjà importants dans sa vie. TMZ assure même que sa nouvelle école a été choisie et que les futurs appartements de Melania Trump sont en train d’être repeints.

Une façon pour le couple présidentiel de rassurer sur l’état de leur relation ? Depuis de longs mois, les spéculations sont nombreuses. La faible implication de Melania Trump dans la campagne, puis les vidéos la montrant s’éloigner de son mari en public ou perdre tout sourire à son contact ont fait jaser. La semaine dernière, leur départ de la Maison Blanche montrait un manque de complicité flagrant : Donald Trump a voulu prendre Melania par la main, avant de monter à bord de Marine One, mais n’a pu saisir que le bout de ses doigts, dissimulés dans de grands gants rouges.

A tel point que le magazine people «Us Weekly» en a fait son sujet de couverture cette semaine, assurant que Donald et Melania Trump faisaient chambre à part. «Ils ne passent pas une nuit ensemble. Jamais», a assuré une source proche du couple. Une autre parle d’un autre arrangement nocturne et qu’ils opteraient pour des lits séparés dans une chambre commune. «Melania ne cache à personne à quel point elle est malheureuse», a complété un indiscret. «Elle ne porte aucun intérêt à Donald, la présidence ou quoi que ce soit qui l’impliquerait.»

Evidemment, la Maison Blanche a nié les allégations : «C’est dommage que vous donniez la parole à des « sources » anonymes qui ont apporté de faux témoignages.»

Paris Match

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire