Mandiana : affrontements entre deux districts font 26 blessés!

Mandiana : affrontements entre deux districts font 26 blessés!

0
PARTAGER

Guinée-Conakry/ Des affrontements survenus, mardi, 21 mars 2017, vers 09 heures TU, entre les districts de Konkoï et Bodobodo, ont fait 26 blessés, dont 07 par balles de fusil de calibre 12, et 19 par des jets de pierres, cailloux ou gourdins, aucune perte en vies humaines n’a été enregistrée.
Les hostilités ont éclaté à cause de Djonsan-Tinti (mont où l’on vendait les esclaves) très riche en or, dont la paternité est revendiquée par les deux parties depuis 2012.
Selon le sous-préfet de Dialakoro, «le district de Konkoï a enregistré 02 blessés par balles de calibre 12 et 04 blessés par cailloux». Du côté de Bodobodo, il y a eu 05 blessés par balles de calibre 12 et 15 par jets de pierres, cailloux ou gourdins», a confirmé le sous-préfet de Kiniéran.
Ce problème a éclaté en 2012 entre les deux villages. Après l’échec des structures coutumières, de la notabilité et de l’administration dans la résolution de ce conflit, cette affaire est restée pendante à la Cour d’Appel de Kankan, depuis 2013, apprend-on.

Ce conflit a causé beaucoup de déchirures dans les relations sociales, fraternelles entre Konkoï et Bodobodo, qui vivaient en parfaite harmonie de cohabitation depuis des temps très reculés. Une distance de 04Km sépare ces deux villages.

Informé de la mauvaise nouvelle mardi matin, le préfet de Mandiana, Souleymane Keita a dépêché les forces de l’ordre qui ont réussi à ramener le calme.

Aux dernières nouvelles, une importante délégation des fils ressortissants de Mandiana résidents à Conakry est actuellement dans la localité pour la gestion des conflits antérieurs et récents, afin d’amener toutes les parties en conflit à enterrer la hache de guerre.

agp

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

*