Coopération : Remy Rioux, le DG de l’AFD attendu début mars à...

Coopération : Remy Rioux, le DG de l’AFD attendu début mars à Conakry

0
PARTAGER

Conakry, Guinée : Selon un communiqué de l’AFD, le directeur général de cette institution, Rémy Rioux effectuera une visite de travail en Guinée du 1er au 4 mars 2017.

M. Rioux rencontrera les principaux partenaires de l’AFD : autorités nationales, acteurs du secteur privé et de la société civile et partenaires techniques et financiers.

Il effectuera une visite à Koba où l’AFD finance depuis 1987 des projets d’appui à la riziculture de mangrove (32 millions d’euros au total) et dans la commune rurale de Khorira, appuyée par le Programme d’appui aux communautés villageoises (PACV) qui cumule depuis son démarrage 27M€ de contribution AFD.

La République de Guinée compte parmi les pays prioritaires de la coopération française.

La Guinée et, à ce titre, a bénéficié d’un «contrat de désendettement et développement » (C2D) de 171 M€, signé en 2013, dont 75 M€ pour la période 2013-2016 et 91M€ pour 2016-2021.

Depuis 2011, l’activité de l’AFD connaît une progression soutenue : elle est passé de 12 M€ d’engagements en 2011 à 96M€ en 2016. Les financements liés au C2D lui permettent notamment d’accroitre ses interventions dans une grande variété de secteurs : la formation professionnelle, éducation, développement rural et local, accompagnement à la décentralisation.

Pour la période 2016-2020, l’AFD poursuivra son action autour de trois grandes priorités liées à la lutte contre la pauvreté et le soutien à une croissance économique équilibrée : le développement des territoires ruraux et la conservation de leur capital naturel ; l’accès aux services de bases tels que la santé, l’éducation, la formation professionnelle ; l’énergie et l’accompagnement du secteur privé.

A propos de l’AFD

Institution financière publique, l’Agence Française de Développement (AFD) agit depuis plus de 75 ans pour combattre la pauvreté et favoriser le développement durable dans les pays en développement et émergents, ainsi que dans les Outre-mer. Elle met en œuvre la politique définie par le gouvernement français.

Présente sur quatre continents où elle dispose d’un réseau de 85 agences et bureaux de représentation, dont 9 dans les Outre-mer et 1 à Bruxelles, l’AFD finance et accompagne des projets qui améliorent les conditions de vie des populations, soutiennent la croissance économique et protègent la planète.

En 2016, l’AFD a consacré 9,3 milliards d’euros au financement de projets dans les pays en développement et en faveur des Outre-mer. Ils contribueront notamment à la scolarisation d’enfants, à l’amélioration de la santé maternelle, à la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes, à l’appui aux agriculteurs et aux petites entreprises, au renforcement de l’accès à l’eau, à l’énergie et aux transports.

Contacts presse. AFD. Adam Nana – Tél. : 622 697 469 / 664 273 040 – nanaa@afd.fr

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

*