Mines : les députés adoptent une convention de 100 millions US pour...

Mines : les députés adoptent une convention de 100 millions US pour l’exploitation d’une mine d’or

0
PARTAGER

Guinée- Conakry/ A la clôture de la session extraordinaire le vendredi 24 février, les députés du parlement guinéen ont adopté à l’unanimité une convention de base pour l’exploitation des gisements d’or dans la préfecture de Mandiana.

Durant sept bonnes années donc, le groupe marocain MANAGEN exploitera de l’or dans cette partie de la Guinée, avec à la clé, l’engagement de faire la prospection sur une superficie de 472, 78Km2, à l’effet d’augmenter la réserve. Et par la même, augmenter la durée de vie de la Mine.

Selon l’honorable Aissata Daffé, rapporteur de la commission Mines et Energie, l’investisseur « s’engage’’ à réaliser un investissement de l’ordre de 100 millions de dollars américains et ‘’réalisera’’ les infrastructures et équipements nécessaires à l’exploitation, le traitement, le transport et l’expédition de l’or.

«Un investissement de 88,5 millions de dollars est prévu dans la première phase avec une production totale projetée de 384 mille onces d’or. L’exploitation sera à ciel ouvert et essentiellement basée sur les gisements de minerai d’oxyde de Koulékoun (au nord) et Kodiéran (au sud) avec une usine de traitement par lixiation en tas à Kodiéran », a ainsi détaillé l’honorable Daffé.
Selon le rapport documenté, la société MANAGEN, du haut de ses 85 ans dans l’exploitation, devra construire la mine d’une capacité de production cible annuelle de 100 mille onces d’or.

Contrairement, précise le document, aux sociétés impliquées dans l’exploitation de la bauxite qui ‘’contribuent’ 0,5% de leur chiffre d’affaire pour le développement local, MANAGEN ‘’doit’’ payer 1% de son chiffre d’affaires.

Cette exigence, selon le ministre des Mines et de la Géologie, est faite dans le code minier.

Faut-il préciser en définitive que ce projet devait créer 1000 emplois pendant la phase de construction et 500 emplois en phase d’exploitation.

Nabilaye

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

*