« S’il n’ y a pas d’entente, je descendrai dans la rue avec...

« S’il n’ y a pas d’entente, je descendrai dans la rue avec les jeunes de Conakry » menace Elie Kamano

0
PARTAGER

Guinée/ « S’il n’y a pas d’entente, moi je descendrai dan la rue avec tous les jeunes de Conakry. » C’est ainsi que l’artiste regaeman guinéen Elie Kamano bombait le torse ce jeudi matin chez confrères d’Espace FM.
Mais pourquoi descendre dans la rue ? « Ce gouvernement est une tortue, je l’ai dit ici à plusieurs reprises… », répond le chanteur, connu surtout pour ses compositions musicales engagées  contre le pouvoir de Conakry.

C’est sans doute pourquoi muscle davantage le verbe en citant pour exemple le cas de ses collèges Malick Kébé et abdoulaye MBaye. ‘’Quand ils étaient en prison, il n’y a pas ce qu’on n’a pas fait de façon pacifique pour qu’ils y aient gain de cause. Mais, après, il a fallu qu’on mette la pression et qu’il soit appelé à la justice’’, rappelle-t-il, surexcité.

Et d’ajouter que sa pression à lui prendra une forme non conformiste. ‘’Moi je ne suis pas conformiste. Je vais descendre dans la rue, je n’ai pas besoin d’informer qui que ça soit. Je suis un citoyen », menace l’auteur-interprète du célébrissime tube ‘’Diallo, Diallo’’ de l’artiste jamaïcain Wyclaf Jean.

Elie admet mal par ailleurs que les enfants des gouvernants actuels soient pour la plupart des cas à l’étranger pour étudier. Et qu’à Conakry pendant que les enfants de pauvres sont à la maison, à l’école française…

Nabilaye

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

*