Gabon : Ali Bongo a volé la victoire de son adversaire (Intégralité...

Gabon : Ali Bongo a volé la victoire de son adversaire (Intégralité du Rapport de la MO UE

0
PARTAGER

Ali et pingConakry, Guinée : Le rapport de l’Observation électorale de la Mission de l’Union Européenne sur la présidentielle de 2016 vient de paraître. Ce rapport note que des « anomalies mettent en question l’intégrité du processus et du résultat final de l’élection ». Ce qui sonne comme une victoire volée par Aly Bongo.

Ali Bongo Ondimba, président déclaré du Gabon, est donc un usurpateur. La mission d’observation de l’Union Européenne met en doute sa victoire et confirme que son challenger, Jean Ping, a des raisons à continuer de se déclarer Président élu du Gabon.

La contestation et le cafouillage au tour du Haut-Ogoué, fief des Bongo, sont démêlés par le rapport d’observation de l’Union européenne.

« Sur la base des résultats provisoires publiés par le MdI le 31 août suite à la centralisation de la CENAP (qui a pris sa décision à la majorité et sans la participation des représentants de l’opposition) Ali Bongo Ondimba a reçu 49,80% des suffrages, devançant Jean Ping (48,23%), de 5.594 voix. Le taux de participation a été 59,46%. Dans le Haut-Ogooué où la MOE a relevé un processus de consolidation particulièrement opaque et des anomalies au niveau des commissions électorales, le taux de participation tel que publié par le MdI est de 99,93%, avec 95,47% des suffrages pour le président sortant.

Le taux de participation au niveau national, sans le HautOgooué, s’évalue à 54,24%. Le nombre d’abstentions et des bulletins blancs et nuls dans une seule des 15 Commissions électorales locales (CEL) de cette province est supérieure à celles annoncées pour l’ensemble des 15 CEL de la province. Ce constat remet en question l’intégrité des résultats de la province. Il est à noter que les résultats de cette province ont inversé la tendance constatée par la mission sur la base des résultats annoncés par les gouverneurs des huit autres provinces du pays.
Ces anomalies mettent en question l’intégrité du processus de consolidation des résultats et du résultat final de l’élection. »

Lire l’Intégralité de ce Rapport de la MO UE ICI

 

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire