Faits divers : une curieuse revendication au ministère des Finances…

Faits divers : une curieuse revendication au ministère des Finances…

0
PARTAGER

Bus FinancesGuinée-Conakry : A cause, dit-on, du manque de bus de transport au ministère de l’Economie et des Finances, des syndicalistes de ce département ont appelé à une idiote manifestation ce lundi contre Maladho Kaba, la boss des lieux.

 

L’entrée principale aux locaux de ce ministère lui a été bloquée. Voulant accéder à ses bureaux, dame Maladho a filé vers une porte de secours pour rejoindre son bureau. Les instigateurs de cette sottise se tapaient la poitrine encore.

Voilà l’image d’une Guinée qui change : une attitude honteuse. Une scène aussi hideuse qui ne peut être vue que le pays du Pr Alpha Condé.

D’ailleurs cette histoire de doter les travailleurs de la Fonction publique de bus transport est une réelle insulte au peuple de Guinée ! Plus de 12 millions de guinéens broient déjà le noir lorsqu’ils expriment le besoin  de se rendre d’un point à l’autre. Pire, ceux de la capitale, par la faute de l’Etat, ne se rappellent plus de la couleur des bus de Sotragui, une centaine qui a foutu le camp. La mauvaise gouvernance de la direction de cette société fera encore date. Les fonctionnaires engagés par l’Etat doivent réfléchir, à 1000 fois, avant de s’égosiller pour cette histoire de bus. Car ni l’ensemble des fonctionnaires, ni l’ensemble des populations n’en disposent.

Aujourd’hui, combien de ministères peuvent se targuer d’avoir des bus de transport du personnel ? On les compte simplement au bout des doigts. Pour qui se prennent-ils  ces fonctionnaires du ministère de l’Economie et des Finances? Qu’ont-ils fait au temps du ministre Mohamed Diaré pour revendiquer leur « droit ». Pourtant, comparativement à Maladho, Diaré a plus duré à ce poste.

C’est bien de revendiquer son « droit », mais de là à empêcher un ministre de la République à accéder à son bureau, le rubicond est vite franchit. Si ce n’est pas un complot contre dame Maladho Kaba, cette manifestation sauvage prouve bien que la Guinée ressemble à bien des égards à la grande cour du Roi Pétaud.

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

*