Guinée: la signature de l’Avenant de la Convention de Bellzone « piétine » au...

Guinée: la signature de l’Avenant de la Convention de Bellzone « piétine » au ministère des Mines…

0
PARTAGER

Simandou SudL’exploration de la mine de fer de Kaliya dans la préfecture de Forécariah, qui a débuté en 2006 avec la réalisation de plusieurs sondages et forages, a abouti à l’identification de plus de 6 milliards de tonnes de minerais de fer de qualité appréciable sur le marché mondial de fer, a indiqué le directeur général de la société Bellzone, Michel Rinaldi.

La production de ce gisement de fer devrait débuter en 2014 avec la réalisation d’un chemin de fer et d’un port minéralier à Forécariah, avec une capacité d’exportation de 50 millions de tonnes de fer par an, une première en Guinée. Et avec une capacité de recruter 14 mille travailleurs de toutes les spécialités, a-t-il rappelé.

A Faranah, la société Bellzone s’étend sur quatre Communes Rurales (CR), Maréla, Sandénia, Hermakonön, Songoyah) et la Commune Urbaine (CU). Conformément au Code minier guinéen, la société appuie ces communautés riveraines couvertes. Le dernier appui de cette année a été la somme de 1 milliard 800 millions de francs guinéens aux cinq (05) communautés cibles.

Pour maintenir les acquis, la Direction générale de Bellzone a envisagé faire la métallurgie locale pour produire le ferronickel (métal utilisé pour les aciers inoxydables) dont le produit fini sera transporté par la route, jusqu’au port de Conakry.

Cette initiative va doter la Guinée de technologies appropriées pour l’enrichissement de minerais de fer en vue de répondre aux engagements avec les travailleurs contractuels, maintenir les acquis et faciliter les appuis aux communautés.

Lors de la récente visite du gouverneur de la Région Administrative (RA) de Faranah à Maréla, la Direction générale de ladite société a indiqué, que «la signature de l’avenant de cette Convention tarde au Ministère des Mines et de la Géologie (MMG)».

Pour l’occasion, les populations et travailleurs contractuels ont sollicité l’appui du gouvernement pour faire avancer le dossier au niveau du département en charge des Mines, en faveur des cinq communes de Faranah bénéficiaires des taxes superficiaires de la part de la société.

Agp

Titre: guineetime.com

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire