Dialogue politique : Le premier ministre reconnait sa « responsabilité »

Dialogue politique : Le premier ministre reconnait sa « responsabilité »

0
PARTAGER
Mamady Youla en conférence de presse
Mamady Youla en conférence de presse

Guinée-Conakry, Le premier ministre Mamady Youla, face à la presse ce mercredi, reconnait sa « responsabilité » quant au maintien du dialogue politique que lui confère la Constitution.

 
« Nous avons mené des rencontres dans le cadre du dialogue politique. Le Premier Ministre  a délégué le ministre de la Justice, Garde des Sceaux – Me Cheick Sako, ndlr- de présider les rencontres » relève Mamady Youla aux journalistes.

Depuis quelques moments, l’opposition républicaine dirigée par Cellou Dalein Diallo de l’UFDG réclame à cor et à cri un dialogue politique pour discuter des conditions d’organisation des élections locales.

« Il faut rappeler que nous sommes dans une situation où le dialogue tourne autour des élections locales » répond le chef du gouvernement.

A son analyse, « Il faut répondre aux questions -fondamentales- dont la dichotomie entre ce que dit la loi fondamentale et le code électoral. »

Pour M. Youla, « Il y a des éléments fondamentaux : on ne peut pas organiser des élections sans savoir dans quelle circonscription ? Il y a un code des collectivités en préparation ».

La Ceni, dit-il, n’est pas responsable de l’administration du territoire.

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire