Hi-Tech : Une « faille majeure » permet de suivre les vols de François...

Hi-Tech : Une « faille majeure » permet de suivre les vols de François Hollande

0
PARTAGER
Le président français est attendu ce vendredi à Conakry
Le président français

Les plans de vol détaillés des hauts représentants de l’État sont accessibles à tous sur Internet. Une « faille majeure » dans la sécurité du président.
Après la polémique des déplacements de François Hollande à scooter, une faille qui permet de pister les vols du président de la République relance le débat sur la sécurité du chef de l’État. Europe 1 affirme sur son site internet avoir découvert une « faille majeure » qui pourrait menacer la sécurité des plus hauts représentants de l’État.

Les plans de vol des avions militaires qui transportent le président et le Premier ministre sont, en effet, localisables en temps réel, et même à l’avance, sur Internet. Heure de départ, heure d’arrivée, temps de passage calculés à la seconde près, géolocalisation même à basse altitude : toutes ces informations sont accessibles au premier venu grâce au site Flight Aware, spécialisé dans le suivi des vols commerciaux et privés.
Pas d’inquiétude à la Défense

Jeudi, le plan de vol de Manuel Valls entre le Japon et la Nouvelle-Calédonie était consultable en direct sur le site. De même que celui de François Hollande en novembre dernier entre Pékin et Séoul. D’après Europe 1, cette « faille de sécurité » s’explique par le fait que les vols des hauts représentants français sont enregistrés comme civils, et non pas militaires, ce qui est le cas de l’avion Air Force One de Barack Obama.

Du côté de la Défense, le problème ne semble pas inquiéter outre mesure. Les services français n’ignoreraient d’ailleurs rien de la situation. Un simple coup de fil suffirait pourtant à colmater la faille pour de bon. Comme le relève Europe 1, n’importe qui peut demander au site internet de ne pas publier ses plans de vol. Mais, apparemment, les autorités françaises ne l’ont jamais fait. François Hollande n’est pas le seul chef d’État à pouvoir ainsi être suivi. En naviguant sur le site Flight Aware, Europe 1 a également trouvé les trajets détaillés du Premier ministre indien et de la présidente brésilienne Dilma Rousseff.

lepoint.fr

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire