Guinée : naissance d’une nouvelle plateforme de dialogue des jeunes

Guinée : naissance d’une nouvelle plateforme de dialogue des jeunes

0
PARTAGER
Les mobilisés au palais du peuple
Les mobilisés au palais du peuple

Guinée-Conakry, Le  projet dénommé ‘’U-Report Guinée’’, une nouvelle plateforme de dialogue des jeunes de Guinée est né  ce mercredi 30 mars 2016 à Conakry en présence du Chef de l’Etat, Pr Alpha Condé, a-t-on constaté sur place.

. Ce projet consiste à donner la parole aux jeunes dans leurs localités respectives à travers SMS au numéro vert 1535. Ceci permet de connaitre la préoccupation de chaque guinéen sur toute l’entendue du territoire national. L’ initiative émane du ministère de la Jeunesse sous l’appui financier de l’UNICEF.

«Nous sommes toujours dans la dynamique de la consultation nationale des jeunes, qui se sont exprimés et ont souhaité que leur parole soit mise sur une plate forme communicationnelle. Je pense qu’avec cet outil qu’on vient de mettre en place avec les compagnies de téléphonie mobile en Guinée en partenariat avec l’UNICEF, nous allons avoir une forme de plate forme de communication constante. Et que les jeunes partout où ils sont,  s’exprimeront sur leur préoccupations face à ceux qui les dirigent. Surtout comment, on peut améliorer certaines politiques publiques en leur faveur »affirme le ministre de la Jeunesse, Moustapha Naîté.

« Il faut aller à la matérialisation des promesses. On a promis beaucoup de choses aux jeunes, mais je pense que c’est une première plate forme de dialogue permanent pour les jeunes. Ce qui va nous amener à améliorer notre politique sectorielle au profit des jeunes. Je pense qu’il est temps qu’on se dise la vérité : «Quand ça ne va pas,  qu’on ait le courage de le dire, ça ne va pas » tranche l’intitiateur de ce grand projet.

Présent à la cérémonie, le  Représentant de l’UNICEF a réitéré « l’engagement » de son institution à accompagner ce projet pour l’intérêt de la jeunesse guinéenne.

«Il est important qu’on puisse écouter la jeunesse pour savoir leur préoccupation. Mais avant, il y a le travail de fond que nous devons faire : premièrement, c’est l’éducation en Guinée. L’Enseignement guinéen est malade, nous avions fait le diagnostic de l’Enseignement professionnel grâce à nos amis marocains. Le constat était catastrophique, heureusement nous avons engagé des perspectives de reforme et nous avons formé ensuite une commission de réflexion sur l’éducation.

Quand je dis que l’Enseignement guinéen est malade, On ne forme que des chômeurs. Aujourd’hui, il faut avoir la maitrise des NTIC (nouvelles technologies de l’information et de la communication(  et l’Anglais. Mais comment ils peuvent savoir cela? Les enseignants ne maitrisent pas cet outil. Il faut qu’on commence à étudier l’Anglais dès l’école primaire. Mais, en Guinée tu veras quelqu’un qui a finit ses études et qui fait énormément de fautes en dictée. Voila l’école guinéenne. La jeunesse n’est pas bien formée, il faut qu’elle se remette en cause. Il faut qu’on forme des gens qui puisse répondre à l’économie guinéenne » fait remarquer le Pr Alpha Condé.

Aboubacar Soumah

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire