Guinée/Kankan: une fillette retrouvée « sans parents » crée la psychose…

Guinée/Kankan: une fillette retrouvée « sans parents » crée la psychose…

0
PARTAGER

Fillette retrouvée "sans parants"
Fillette retrouvée « sans parants »

C’est ce vendredi matin 23 Octobre 2015 vers 11 heures qu’une femme Nommée Aicha Kaba, accompagnée de sa jeune sœur est venue déclarer à une radio locale, la situation de cette fillette qui serait nommée ‘’ Ami Traoré’’ âgée d’environs neuf ans.

Selon les explications de cette femme, la fillette a passé deux jours dans leurs locaux au quartier Timbo(Kankan) en disant qu’elle a perdu son père,  et que sa mère se trouve hospitalisée à l’hôpital régional de Kankan. Peu de temps après, elle affirme que tous ses parents sont morts dans la guerre qui s’est passée à Guéckédou  alors qu’elle n’était pas encore née.

« Avant-hier nuit [mercredi 21 octobre, ndlr], avant que je ne vienne à la maison je l’ai trouvée parmi mes enfants en train de regarder la télé. Je lui ai demandé tu es venue derrière qui ? Elle me répond j’attends quelqu’un,  il viendra tout à l’heure. Pour moi elle est l’une de nos voisines. C’est comme ça que je l’ai laissée. Quelques heures après je lui dis de rentrer chez elle ; c’est ainsi elle a commencé à me raconter ses mensonges. Comme il faisait nuit je l’ai laissée dormir. Pour moi elle est égarée. C’est maintenant que je me rends compte qu’elle est très dangereuse après l’avoir reçu durant deux jours ».

Aussi, Mme KABA nous a dit  que son téléphone ainsi que celui de son oncle seraient volés par cette jeune fille durant son séjour dans leur concession.

« Depuis son passage ici, je n’ai plus vu mon téléphone et celui de mon oncle. D’après les enfants, ils ont vu un téléphone avec elle ».

Quand à la fille, elle vient de Mandiana du quartier kissidou-koura chez sa tante du nom de Kadi Diakité.
« Je m’appelle Ami Traoré ; je viens de Mandiana au quartier kissidou-koura. Je suis venue avec ma grande sœur il ya de cela quatre jours. Quand on est arrivé à la gare-routière, je n’ai plus vu ma grande sœur c’est ainsi que moi aussi je suis restée comme ça dans la ville ».

Pour le moment la fille nie les faits qui lui sont reprochés et reste jusque là dans les mains de la déclarante avant qu’elle ne soit mise à la disposition de la sécurité si ses parents ne seraient pas retrouvés d’ici demain matin.

En tout cas, cette situation inquiète beaucoup aujourd’hui les populations de NABAYA à savoir est-ce qu’elle n’est pas au service d’espionnage des bandits dans la ville.

Kankan
Mamoudou Sadan Kéita

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

*