Catastrophe de Tougnifily : 7 morts et des dégâts matériels importants (...

Catastrophe de Tougnifily : 7 morts et des dégâts matériels importants ( Officiel)

0
PARTAGER

Damantang logo gouvPlusieurs heures après l’urgence que suscite l’effondrement des flancs d’une montagne à Kolonkola dans Tougnifliy à Boffa, le gouvernement rend public le premier bilan. Lisez

 

Suite à la catastrophe naturelle survenue dans la Commune Rurale de Tougnifily, Monsieur le Premier Ministre, Mohamed Said Fofana, a instruit les Ministres de la Pêche (parrain de la préfecture) et de la Santé à une évaluation minutieuse des dégâts afin d’y apporter une assistance aux populations victimes.
Pour rappel, dans la nuit du 06 au 07 septembre 2015, un glissement de terrain sur trois lambeaux du flanc d’une montagne a rasé tout le village de KOLONKOLA un secteur du district de Mamya dans la Sous-préfecture de Tougnifily – distant de 75Km de Boffa Centre- où vivaient 480 habitants.
Cette situation dramatique découle des fortes précipitations qui se sont produites ces derniers jours dans toutes notre zone côtière, entrainant des inondations et des destructions de ponts dont :
– Un pont de 24m qui reliait Tougnifilydi à Koundindé dans la Commune Rurale de Douprou construit en 2002 ;
– Trois (3) ponts sur Brika, Tomata et Koumba emportés ;
– Toutes les pistes rurales sont fortement dégradées et inondées en ce moment et l’accès au lieu est pratiquement impossible.
A date, les autorités préfectorales font état d’un bilan portant sur:
– 7 morts dont 2 corps retrouvés, 5 ensevelis encore dans les décombres ;
– 12 blessés dont 8 Hospitalisés à l’hôpital préfectoral de Boffa ;
– 10 Cases et une maison en semi-dure détruites avec leurs contenus;
– Du Bétail et des volailles disparus ;
– 6 hectares de plantation de palmier à huile rasés ;
– 20 hectares de baffons aménagés détruits.
Le Gouvernement, tout en réitérant sa compassion et sa solidarité à l’égard des familles victimes de ce désastre, est à pied d’œuvre afin d’apporter une assistance alimentaire, sanitaire et en matériaux de construction dans le but de reloger provisoirement les populations dans un autre secteur.

Bureau de presse du gouvernement

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

*