Carburant : « Notre préavis de grève reste maintenu » persiste Yamoussa Touré

Carburant : « Notre préavis de grève reste maintenu » persiste Yamoussa Touré

4
PARTAGER

station d essenceLa dernière baisse du prix du litre d’essence opérée par le gouvernement guinéen n’amenuise en rien l’ardeur des revendications de la branche syndicale Cosatreg. Elle maintient son appel à la grève ce 6 mars si la baisse du prix du litre à la pompe n’atteint pas 6.000 gnf.

 

«Notre préavis de grève reste maintenu. Passé le délai de 6 mars à minuit, nous lancerons l’avis de grève. C’est imparable. Nous irons en grève de façon déterminée, jusqu’à ce qu’on baisse le prix du carburant à 6 000 GNF » affirme Yamoussa Touré, syndicaliste.

 

Samedi dernier, le gouvernement a baissé de 9.000 à 8.000 fg le prix du litre à la pompe. Ce qui n’est toujours pas suffisant aux yeux des centrales syndicales dont la Cosatreg, l’ONLSG et la SOGEFOG.

Le 6 mars prochain est le dead line accordé au gouvernement.

 

Facebook Comments

4 Commentaires

Laisser un commentaire