Sida en Guinée : Cent vingt mille personnes infectées

Sida en Guinée : Cent vingt mille personnes infectées

12
PARTAGER

En Guinée, l’association Solidarité Thérapeutique et Initiative contre le Sida (SOLTHIS) a procédé le 1er Décembre à l’ouverture d’un centre
de prise en charge virale ambulatoire, composé de deux laboratoires.
Selon l’expertise, la Guinée compte 120 mille personnes infectées par le virus Sida. Avec ce plan, il précise que les patients pourront désormais avoir des antirétroviraux à moindre coût.

 « Notre cible, c’est de faire baisser le coût de l’achat viral à dix dollars par patient. C’est-à-dire autour de 60 mille francs guinéens» affirme le responsable dudit projet, Dr Touré Abdoulaye.

Selon lui, certains patients étaient obligés d’aller à l’étranger pour se procurer des produits avec tout ce que cela a comme conséquence sur leur économie.

Le président du Comité National de Lutte contre le Sida (CNLS), Mohamed Saïd Fofana, a pour sa part félicité Solthis pour son engagement à accompagner le Gouvernement dans l’éradication de cette maladie.

Dans son discours, Mohamed Saïd Fofana appelle les acteurs pour que la prise en charge soit effective.

« Je suis heureux de voir le matériel neuf à Donka et au laboratoire national. Je tiens à féliciter les acteurs pour que la prise en charge soit une réalité.»

Pour le premier ministre, aujourd’hui, l’objectif à atteindre, c’est d’avoir zéro Sida, zéro infection et 0 décès. Avant d’encourager les personnes malades sous Anti Retro Viraux (ARV) à venir à l’ POUR se faire soigner car, dit-il, malgré l’effort fourni, les gens continuent de mourir.

Ces laboratoires qui sont équipés de plateformes ouvertes à Conakry ont réalisé depuis plus d’un mois déjà 162 charges virales par semaine et plus de 2000 charges virales en Guinée en quatre mois.

Mariame Sylla

Facebook Comments

12 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

*