Un chef de quartier limogé : « On a refusé un serment » de...

Un chef de quartier limogé : « On a refusé un serment » de fidélité au pouvoir

9
PARTAGER
Le Gouverneur de la Ville de Conakry
Le Gouverneur de la Ville de Conakry

Si certains chefs de quartiers limogés récemment  reprochent  au Gouverneur de Conakry de  n’avoir pas fait des enquêtes de poser son acte, pour  Mourana Camara, ex chef de quartier de Hafia Ecole1, leur remplacement est opéré pour des « fins politiques ».Il martèle d’ailleurs que « cela n’a rien avoir avec le soi disant détournement des kits sanitaires. »

Dans cette commune, le limogeage des chefs de quartier en nombre est devenu récurrent. La première vague concernait 6 chefs de quartiers
parmi lesquels le nom de Mourana Camara, encore. Il explique les circonstances de son limogeage et celui des 7 autres limogés récemment.

« Il -le Gouverneur de Conakry- limoge  les gens sans mener des enquêtes. Pour mettre son équipes en place, moi personnellement, il m’a remplacé suite à la visite d’un parent de l’UFDG, le député de Dixinn l’honorable Aboubacar Soumah en pensant que je suis un soutien de  ce parti adverse» au parti au pouvoir, a-t-il t-il expliqué.

Cette série de  limogeage,  poursuit-il, fait suite à la convocation de Soriba Sorel Camara des 22 chefs de quartiers de la commune de Dixinn chez le premier Ministre Mohamed Said Fofana.

Il était question de nous demander de prendre un serment, de dire si nous sommes de la mouvance ou de l’opposition. Ceux qui n’avaient pas fait le serment de fidélité   ont été tous limogés pour mettre d’autres personnes » accuse Mourana Camara.

Il continue en disant :

« J’étais étonné de voir un Gouverneur qui enlève les chefs de quartier pour une affaire politique. C’est pourquoi, quand j’ai entendu que d’autres chefs de quartier de Dixinn ont été remplacés suite au détournement des kits et des produits sanitaires destinés pour la lutte contre de la fièvre hémorragique à virus Ebola ça, ne m’a pas laissé tranquille ».

Pour lui, le Gouverneur de Conakry  » devait d’abord savoir ce qu’il y a comme problème avant de déguerpir quoi que ce soit » a-t-il conclu.

Mariama Sylla Stagiaire

Facebook Comments

9 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

*